Lorsque des bribes du passé deviendront chimères, le chaos ferra naître une nouvelle erre.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 S'échapper. [ Sombre Promesse ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jokeï
Chat d'autre Monde - Pouvoir de la Nature
avatar

Messages : 130
Clan : Autre Monde
Rang : Seconde
Apprentie/Mentor : /
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: S'échapper. [ Sombre Promesse ]   Sam 22 Mai - 13:38


« - Cette sensation de liberté

Cette impression de voler
Cette tentation de s'échapper. »


    Oh petite chose naïve, où vas-tu ? Où es-tu partie.
    Je levai les yeux au ciel. J'étais cette petite chose fragile, naïve. Je l'avais toujours été, mais je n'avais jamais voulu le reconnaître. Mais j'étais partie. Loin, très loin. Parmi les champs, les rivières, et les incendies. J'avais parcourus le monde, avec Darkness. L'aimais-je ? Je n'étais pas sûre, mais parfois, j'en avais l'impression. Je l'avais suivis, naïvement. Il m'avait sauvé d'un terrible désespoir, et j'en étais heureuse. Il ne suffisait que de cela, pour me combler. Je n'avais finalement besoin que de ça. Une personne. Sur qui compter.

    Lorsque j'ouvris les yeux, je me surpris à être près de la plage. C'était cet endroit que j'aimais le plus, enfin après les terres du clan du vent. Ces terres, en harmonie si parfaite avec mon élément. Mon élément, c'est la nature. Je suis ce cinquième élément. Vous savez, celui qui peut contrôler les quatre autres. Celui qui est la clé. Et bien, je suis la clé. Personne ne le sait, personne ne doit le savoir. Seul mon maître le sait, et encore il ne connait pas l'étendu de mes pouvoirs. Je ne les connaissais pas non plus. Et surtout, O combien, je ne voulais pas les connaître. Ils m'effrayaient assez comme ça. Et me pompent assez mon énergie comme ça.


    Je m'assis au bord de l'eau. Laissant l'eau salée chatouiller mes coussinets remplis de sables. J'inspirais et expirais au rythme de l'océan. Mon cœur battait avec le vent qui soufflait contre mon pelage sec. Je ne savais pas. J'étais encore ignorante. Je voulais connaître. Apprendre, aimer. Je voulais apprendre à aimer. Aimer ces gens. Les découvrir. Devenir amie avec eux. Etait-ce possible ? Je n'en savais rien. Je voulais comprendre, être capable de … Mais, le suis-je réellement ? Je ne pense pas. Je ne suis pas une chatte sociable, et je suis encore moins une chatte agréable. Il m'arrive d'être sympa. Mais c'est tellement rare.

    Je pris appuis sur mes antérieurs, et leva mon arrière train. Je devais agir. Connaître les gens qui passent par là. Connaître. C'est un mot bien vaste. Je soupirai. Prenant sur moi, je commençai à longer l'eau, éclaboussant les fins grains, et la mer, sur mon passage. Ma démarche lente, et monotone, légèrement gracieuse, me faisait avancer, petit à petit. Je ne savais pas où j'allais. Je ne m'éloignais de la forêt. Pourtant, l'espace ,qui reflétait le ciel, géant, lui était toujours la. Finalement, le mouvement de mes pattes s'accéléra. Il augmenta, il augmenta. Encore, et encore. Je propulsais l'eau salée sur mon pelage tricolore. J'envoyais des millions de gouttes valser avec le néant. Avec le vent. Avec la terre. Je n'étais qu'une petite tache parmi cette nature, cette transition entre terre et mer. Je ne me rendais pas compte. Je bousculais le cours des choses. Je mettais le liquide dans le solide, et le solide dans le liquide. Sans le savoir. Sans le vouloir.

    Oh Petite Chose Naïve. Où Es-Tu Partie ?
    Pour avouer. Je n'en savais rien. J'ai continué de courir. Sans fin. Juste l'impression de m'évader. De m'épanouir. J'étais heureuse. Et je le vivais bien. Pourtant, d'un coup le sable humide stoppa mes pas. Je regardai droit devant moi. Mon corps émit un léger tremblement. Où étais-je ? Devant moi se formait un village. De bipèdes. Ils vivaient sur l'eau ? Leurs maisons. Elles flottaient. Comment avaient-ils fait ? Je m'avançai pour comprendre. J'étais loin d'imaginer qu'ils avaient posés des pilotis de bois dans la mer. J'étais surement trop curieuse.
    Je m'étais avancée jusqu'au devant d'un de ces abris à bipèdes.

    Dit moi. Où suis-je ? Je ne suis jamais allée aussi loin. Je perdue. Mais je suis forte. Je n'ai pas peur.

_________________________________________
♠ Jokeï ♠
La vie c'est comme une flamme, si tu joues avec. Tu te brules.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
S'échapper. [ Sombre Promesse ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Une ruelle sombre
» Plus d'espoir des retrouver des survivants de La Promesse Collège Evangélique
» .Sombre rêve. |.Libre.|
» Une promesse non tenue...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Of Cats :: Territoires libres :: Le village balnéaire-
Sauter vers: